Tunisie-Sucre : rumeurs sur les recrutements

L’affaire désormais épineuse des recrutements au sein de Tunisie Sucre alors que l’entreprise est encore très loin d’être achevée, suscite des réactions de la part de différentes parties.

La dernière est venue sous forme d’un communiqué signé Ahmed Daghar, directeur des ressources humaines au sein de ladite société. Le DRH oppose un démenti formel aux rumeurs faisant état du recrutement de 500 ouvriers originaires de gouvernorats lointains au détriment des demandeurs d’emploi de la région de Bizerte. Le DRH rejette cette information arguant que l’entreprise ne saurait procéder à une telle opération d’envergure en une seule fois, d’autant, assure-t-il, que le projet est encore loin d’être achevé et qu’il nécessiterait une année supplémentaire pour voir le jour et entrer dans sa phase de production.
Le communiqué fait apparaître que Tunisie Sucre a procédé, en 2008, au recrutement de 38 employés dont la majorité est originaire du gouvernorat de Bizerte. L’opération de recrutement, soutient le directeur, ne pourra se faire que graduellement, selon l’avancement du projet et qu’il est de l’intérêt de l’entreprise de recruter dans la région pour éviter les problèmes inhérents aux déplacements.
Nous avons appris, par ailleurs, que les autorités régionales ont engagé une affaire en justice contre le propagateur des rumeurs ayant été à l’origine de cette affaire.

M. BELLAKHAL
 

Code refrech Site :