Tunisie-Médias : les agressions à leur plus haut niveau

Dans son rapport du mois de mai 2013, le Centre de Tunis pour la Liberté de la Presse (CTLP) indique que le nombre d’agressions de journalistes et de bloggeurs est à son plus haut niveau depuis 8 mois.

Le CTLP précise que 30 agressions ayant touché 65 journalistes et bloggeurs : le personnel de sept chaînes de télévision, huit radios, deux sites de presse électronique, quatre agences de presse, autant de journaux ainsi que trois journalistes indépendants et bloggeurs ont subi des agressions en mois de mai.
Le rapport recense en outre un certain nombre de violations de la liberté de la presse, et cite notamment les interrogatoires subis par plusieurs journalistes comme Zied El Heni, Boutheina Gouiaa et Azza Korbi, ainsi que le harcèlement des journalistes à Kairouan le 19 mai dernier.
Le gouverneur de Médenine, Hamadi Mayara, et le ministre des Affaires sociales, Khalil Zaouia, sont mis à l’index pour des actes allant à l’encontre du respect du travail journalistique, précise le dernier rapport mensuel du CTLP.

A.B

 

Code refrech Site :