Tunisie : Kais Said défend les agents de l’ordre

Le projet de loi incriminant les agressions contre la police est politiquement inapproprié mais reste discutable tant qu’il est en phase de projet. C’est ce qu’a déclaré le professeur en droit constitutionnel, Kais Saïd.

Lors de son passage mardi 28 mai 2013 sur Shems FM, Kais Said a expliqué que tous les agents publics bénéficient d’une protection selon les lois en vigueur même si les agents de l’ordre ont droit à une législation spécifique et à une couverture sociale, mais sans avoir recours à l’incrimination.
M. Said a également affirmé qu’il faudra mettre en place une organisation administrative différente partant du local : « Les citoyens de chaque délégation devraient participer au choix des agents de l’ordre qui serviront dans leurs régions comme c’était le cas à Manzel Bouzaien (Sidi Bouzid) et à Thala (Kasserine) ».
Il a insisté sur l’importance de mettre en place de nouveaux mécanismes pour couper avec le passé.

Investir En Tunisie
 

Code refrech Site :