Tunisie-Algérie : différend archéologique

Un bien archéologique volé à l’Algérie et retrouvé chez le gendre du président déchu Sakher El Materi ne lui a toujours pas été restitué par la Tunisie où il serait encore exposé aujourd’hui. Il s’agit d’un masque de Gorgone, retrouvé début 2011 dans la demeure de Sakhr el Materi. Le site « Algérie-Focus » rapporte, mardi 14 mai 2013, que le ministère de la Culture a promis de le restituer à l’Algérie après le parachèvement des procédures légales, étant donné que ce masque constituait une pièce à conviction.
En 2012, Mehdi Mabrouk, ministre de la Culture, avait promis que le masque de Gorgone, retrouvé début 2011, parmi 164 autres pièces archéologiques, dans la demeure de Sakhr el Materi serait restitué, mais l’Algérie attend toujours que le ministre tienne sa promesse.
Sculpté dans le marbre blanc, de près d’un mètre de haut, l’objet en question a été volé en 1996 sur le site antique d’Hippone à Annaba, dans l’est algérien, cible d’un vaste réseau de trafic de pièces archéologiques.
Avant sa disparition, le masque de Gorgone, (320 Kg, 1m x 0,80m) ornait la façade d’une fontaine publique.

M.Kh

 

Code refrech Site :