Tunisie : Nestlé Céréales au cœur de la nutrition, santé et bien-être

Engagée depuis plus de 10 ans dans un programme d’optimisation nutritionnelle de ses recettes, Nestlé annonce aujourd’hui la rénovation la plus importante jamais réalisée sur ses céréales pour enfants et adolescents, et notamment celles au chocolat.

« Proposer des céréales dont le bon goût séduit les enfants mais aussi bonnes sur le plan nutritionnel est pour nous une priorité » rappelle Linda Belabed, Nutritionniste Nestlé Maghreb. «Nestlé Céréale sa entamé il y a 10 ans un vaste travail d’optimisation de ses recettes, avec des diminutions successives du sucres, du sel mais aussi l’intégration, dès 2005, de blé complet et de calcium. C’est donc très logiquement que nous sommes en mesure d’annoncer aujourd’hui une nouvelle rénovation de nos recettes de céréales pour enfants et adolescents, qui comprend une baisse de 20% en moyenne de sucres. ».
Concrètement, depuis janvier 2013, les céréales pour enfants et adolescents – NESQUIK®, LION®, CRUNCH® et CHOCAPIC® affichent des progrès nutritionnels sans précédent :
• 20% de diminution de sucres en moyenne
• 7% de diminution de sel en moyenne
• une part significative de blé complet (en pleine cohérence avec les recommandations des nutritionnistes de consommer plus de fibres)
• Nouveau : avec de la vitamine D, qui contribue à la régulation de l’absorption du calcium et du phosphore, et à la croissance et la minéralisation des os des enfants.
« A partir du moment où les niveaux de graisse et de sucres sont raisonnables, je ne vois pas de raison de se méfier des céréales au chocolat. » Commente le Dr. Linda Belabed, Nutritionniste Nestlé
« Au contraire ! Je vois un moyen de réhabiliter le petit-déjeuner chez les jeunes, tout en renforçant l’attractivité du lait, que les enfants ont du mal à boire seul, et qui est pourtant indispensable à une bonne croissance. »
Pas plus gras, pas plus salé et pas plus sucré qu’un petit-déjeuner traditionnel
Cet engagement prolonge les progrès finalisés en 2010 qui avaient été strictement définis dans le cadrede la charte d’engagement de progrès nutritionnel signé par Nestlé Céréales. Ainsi, pour un enfant de 12 ans, qui consomme en moyenne 30 g de céréales par acte de consommation, un petit-déjeuner à base de céréales Nestlé n’est pas plus gras, pas plus sucré qu’un petit-déjeuner classique.

Pas de concession sur le goût
Bien entendu, cette reformulation de la recette ne fait aucune concession sur le goût, grâce à notammentun travail d’analyse sensorielle intense mené au Centre de Recherche d’Orbe (Suisse). « Il s’agit d’une étape-clé dans le processus d’amélioration des recettes. » explique Régina Arslanian, ResponsableAnalyse Sensorielle.
Ainsi, au travers de ces engagements ambitieux, Nestlé Céréales entend confirmer son leadership nutritionnelsur la catégorie tout en continuant à valoriser l’utilité d’un petit-déjeuner à base de céréales au quotidien.

D’après communiqué
 

Code refrech Site :