Tunisie : Essebsi doute des capacités mentales de Marzouki

« Malheureusement, de nos jours il y a certaines personnes qui n’arrivent pas à comprendre la notion de l’Etat. Ces mêmes personnes n’ont pas respecté le prestige de l’Etat. A la tête de cette liste, nous trouvons l’actuel président de la République, Moncef Marzouki » a déclaré Béji Caïd Essebsi, ex-Premier ministre et fondateur de Nidaa Tounes. M. Essebsi a précisé, lors d’une longue interview accordée mardi 30 avril 2013 à notre confrère Essour, que Moncef Marzouki a, totalement, échoué dans sa mission : « Ses déclarations, ses actions, ses décisions…n’ont pas été du goût des Tunisiennes et des Tunisiens. A chaque fois qu’il parait dans un média, il créé une grande polémique à l’intérieur et à l’extérieur du pays ».
Et au président de Nidaa Tounes d’ajouter qu’il existe une grande différence entre le représentant de l’Etat (son président) et les déclarations de Marzouki : « Pour sauver ce qu’il reste à sauver du prestige de l’Etat, chaque président doit présenter un certificat médical sur ses capacités mentales ».
Caïd Essebsi persiste et signe dans son doute des capacités mentales du président de la République : « Il est de mon droit, comme chaque Tunisien, de demander un communiqué médical sur l’état de santé du président Marzouki. Etant président de la République et commandant suprême des forces armées qui a entre ses mains la décision de déclarer la guerre, j’estime qu’il faut le présenter devant une commission médicale pour juger de sa capacité à continuer à supporter les responsabilités ».

Meriem.Kh

Code refrech Site :