La jeune tunisienne violée par 3 policiers sort un livre

Meriem, la jeune femme violée par trois policiers, vient de sortir un livre décrivant son viol en septembre dernier à Aïn Zaghouene et le cauchemar qu’elle avait vécu.

Dans une interview accordée, lundi 22 avril 2013, au site JDD, la jeune femme qui se cache derrière le nom de Meriem pour ne pas révéler son identité, indique que plusieurs membres de sa famille ne sont pas au courant du viol de crainte pour son père malade et de peur de son frère.
Elle indique ne plus être la même après ce qui lui est arrivé et qu’elle n’a pas confiance en la justice tunisienne, ajoutant que si la justice ne fait pas son travail, elle prendrait les choses en main et « tuerai ses violeurs s’il le faut ».

D.M
 

Code refrech Site :