Tunisie : la déclaration de Noureddine Bhiri met feu à Bizerte

La dernière déclaration de Noureddine Bhiri, ministre-conseiller auprès du Chef du gouvernement, Ali Laarayedh, a semé la zizanie à Bizerte.

M. Bhiri a précisé, mercredi 17 avril 2013, qu’à l’issue du conseil des ministres réuni à La Kasbah, le gouvernement ne va pas se mêler dans les affaires des structures sportives tunisiennes : « Par respect pour l’indépendance de la Ligue nationale de football, le gouvernement ne doit pas intervenir dans les décisions de la LNF, concernant le play-off du championnat de Ligue 1 ».
Suite à cette déclaration, des actes de violence et des affrontements se sont déclenchés de nouveau à Bizerte, rapporte Express FM. Les protestations ont dégénéré en affrontements avec les forces de l’ordre qui ont eu recours au gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.
Le ministre-conseiller a, également, appelé les parties concernées à trouver une issue à la crise du play-off à travers l’application juste de la loi.

M.Kh

 

Code refrech Site :