Tunisie : retour au calme à Bizerte

La ville de Bizerte retrouve son calme après des heures de protestations suivies d’actes de saccage et de destruction, à l’issue de la décision de la Ligue nationale de football de qualifier le Club Africain pour le play-off aux dépens du CAB.

Des sources sécuritaires ont annoncé mardi 16 avril 2013 que l’agence de l’ATB, l’Arab Tunisian Bank a été incendiée et le siège de la municipalité attaqué et partiellement pillé. Le poste de police de Zarzouna a été également attaqué et le chef du poste a été agressé. Plus de 30 individus impliqués ont été arrêtés par les autorités.
Shems FM rapporte que plus de 2000 protestataires se sont rassemblés devant le siège du gouvernorat et ont appelé à remplacer le drapeau tunisien par le drapeau français.

A.B
 

Code refrech Site :