Tunisie : «OpIsraël», une démonstration de force

L’opération de piratage baptisée « OpIsraël », lancée par Anonymous contre les sites web israéliens était plutôt une démonstration de force amplifiée par les médias. C’est ce qu’a déclaré Haythem El Mir, expert en sécurité informatique.

Lors d’une intervention téléphonique sur Mosaïque FM, Haythem El Mir a indiqué que l’objectif de cette opération était de déstabiliser Israël et non pas de rayer l’État hébreu du réseau Internet et que l’effet de cette campagne est négligeable puisque seule une centaine de sites israéliens ont été bloqués.
Il a souligné que ce genre d’actions pourrait déstabiliser Israël et engendrer des pertes mais l’État d’Israël a la capacité de riposter puisqu’il est l’un des rares pays au monde à disposer d’une armée de hackers.
M. El Mir a affirmé, en outre, qu’Israël a commencé à lancer des attaques informatiques contre des sites arabes et qu’il a même utilisé ses propres sites Web bloqués pour injecter des virus dans les PC des internautes qui ont visité ces sites par curiosité.
Il a fini par mentionner qu’il ne croit pas qu’Israël ait demandé aux pays arabes de couper leur réseau internet et que la plupart des informations relayées par les sites web tunisiens et réseaux sociaux sont erronées.

A.B

Code refrech Site :