Tunisie : qui décide la privatisation des banques ?

La décision de privatiser certaines banques revient à l’Etat, annonce un communiqué rendu public, samedi 6 avril 2013, par la Banque centrale de Tunisie, BCT.

La mère des banques souligne que la détermination de l’avenir des banques publiques ; la STB, (société tunisienne de banque), la BH (banque de l’Habitat), et la BNA (banque nationale agricole) passera soit par leur unification, par la création d’un pôle bancaire public, ou la privatisation de l’une de ces banques dans le cadre du partenariat entre le secteur privé et public.
« Cette décision qui s’inscrit dans le cadre des priorités économiques et dans l’intérêt national revient à l’État, étant donné qu’il est actionnaire dans ces banques », précise la même source.

D.M
 

Code refrech Site :