Tunisie : Abou Yadh accusé du meurtre de Chokri Belaïd ?

La chaîne française France 24 a affirmé mardi 26 février 2013 que le leader du mouvement Ansar Al Charia, Abou Yadh, aurait donné un ordre direct pour éliminer Chokri Belaïd, secrétaire général du parti des Patriotes démocrates unifié. Un leader salafiste, qui a préféré garder l’anonymat, a réagi, immédiatement, à ces propos. Dans une déclaration accordée mardi à Assabah News, le salafiste a attaqué France 24 et l’a accusée de diffuser des informations infondées, capables de semer le trouble dans le pays.
Il a, également, qualifié la chaîne française d’ennemi de la Révolution et du peuple tunisien : « France 24 essaie de servir les intérêts de Nidaa Tounes ».
Des sources sécuritaires ont indiqué à Assabah News que jusqu’à l’instant, aucun élément ne confirme l’implication de Abou Iyadh dans l’assassinat du martyr Chokri Belaïd.
Affaire à suivre…

M.Kh
 

 

Code refrech Site :