Tunisie : du gaz lacrymogène « préventif » à l’avenue Habib Bourguiba ?

lacrymogene_avenue.jpgL’assassinat de Chokri Belaid mercredi 06 février 2013 a provoqué un choc général et de violentes manifestations dans le pays. Plusieurs centaines de citoyens ont manifesté à l’avenue Habib Bourguiba pour dénoncer le meurtre du militant de gauche, leader du Front populaire.

Pour disperser les manifestants, les forces de l’ordre ont utilisé le gaz lacrymogène, et ce, quelques minutes avant l’arrivée de l’ambulance transportant la dépouille de Chokri Belaid. Contacté par Shems FM, Kaïs, un citoyen sur place s’interroge sur l’opportunité de l’usage de ces bombes lacrymogènes alors qu’aucun dérapage de la part des manifestants n’a été constaté.
Les manifestants ont quitté les alentours du ministère de l’Intérieur, en direction de la grande horloge dans l’attente de l’arrivée du cortège funèbre.
Notons que cet assassinat a provoqué de nombreuses manifestations à travers le pays et plusieurs locaux du mouvement Ennahdha ont été saccagés.

M.Kh

 

Code refrech Site :