Tunisie : Slim Boukhdhir répond à Béji Caïd Essebsi

Slim_BoukhdhirSlim Boukhdhir, porte-parole du mouvement Wafa, s’en prend au fondateur de Nidaa Tounes, Béji Caïd Essebsi après que ce dernier l’eut traité de « malade » et « d’impoli ».

Lors de son passage dimanche soir 20 janvier sur Mosaïque FM, M. Boukhdhir a vivement critiqué les propos de BCE : « Un homme à l’âge de mon grand-père doit donner l’exemple de civilité au lieu de tenir des propos aussi ridicules ».
M. Boukhdhir avait annoncé que des archives au palais de Carthage relatives aux relations du régime du président déchu Ben Ali avec Israël ont été détruites : « J’ai déclaré que ces archives ont été détruites alors que le gouvernement de Mohamed Ghannouchi dirigeait le pays. Cela ne veut pas dire que Béji Caïd Essebsi est innocent puisque son gouvernement s’est opposé au jugement des corrompus !».
Il a, également, déclaré que le gouvernement Essebsi est impliqué dans la fuite de Saida Agrebi et que cela a été prouvé.

M.Kh
 

Code refrech Site :