Tunisie : un Fonds national pour le développement régional

Jameleddine_Gharbi.jpgLe ministre du Développement régional et de la Planification, Jameleddine Gharbi, a tenu vendredi 4 janvier 2013, au siège de son département, une conférence de presse durant laquelle il a annoncé que les autorités de tutelle se sont mises d’accord sur la forme juridique du Fonds national du développement régional.

La nouvelle institution sera créée sous forme de Fonds commun de placement (FCP) ayant pour objet de financer les 24 fonds régionaux de développement qui seront répartis sur les 24 gouvernorats de la Tunisie.
L’Etat va souscrire pour 300 millions de dinars. Avec la contribution des différents investisseurs locaux et étrangers, le ministre compte atteindre un milliard de dinars. Les investisseurs institutionnels visés par ce fonds sont essentiellement la Banque Islamique de Développement (BID), la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Européenne d’Investissement (BEI).
Par ailleurs, une société de gestion sera créée pour gérer le Fonds national du développement régional. Au sein de la société, on prévoit la création d’une commission stratégique ayant pour objectif d’assurer la supervision et le contrôle de la politique d’investissement du Fonds. Cette commission prendra les décisions stratégiques nécessaires pour assurer une meilleure application de la politique adoptée afin de réaliser les résultats escomptés.

H.M
 

Code refrech Site :