Tunisie : L’Etat garde sa part dans Tunisiana

tunisiana_09.jpgLes 25% du capital de Tunisiana, qui appartenaient au gendre du président déchu avant d’être confisqués, ne seront pas vendu.
C’est ce que le gouvernement tunisien a décidé, d’après Mosaïque fm.

En effet, suite au lancement d’un appel d’offres international pour l’acquisition de sa participation au capital du deuxième opérateur téléphonique du pays, le ministère des Finances a renoncé à cette opération de cession.
Parmi les huit offres présentées par des fonds d’investissement mondiaux, deux ont été retenus mais ne sont pas rentables, selon les estimations de Slim Besbes, ministre des Finances par intérim.
La décision de ne pas vendre n’est cependant pas définitive puisque l’opération demeure ouverte et ce jusqu’à l’obtention d’une offre financière à la hauteur de l’entreprise cédée, a déclaré le ministre des Finances. Ceci est valable pour les autres parts de l’Etat dans les capitaux des entreprises confisquées, a-t-il ajouté.

M.H.D

Code refrech Site :