Tunisie-Corruption : un projet de législation en cours ?

question.jpgAbderrahmane Ladgham, ministre chargé de la Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, a déclaré que son département prépare un projet de législation cadre destinée à lutter contre tous les crimes économiques tels que le transfert illégal de fonds, la fraude fiscale, les détournements de fonds.

Lors d’une interview accordée à Express FM, lundi 22 octobre 2012, le ministre a également signalé que son département travaille sur la mise en œuvre d’un système d’information qui permettra de dissuader l’intervention humaine et assurer la traçabilité de tout transfert frauduleux.
L’enjeu actuel de la Tunisie, d’après ses déclarations, est de réussir à ancrer de nouveaux principes et traditions dans l’administration. Il s’agit de la bonne gouvernance et de la transparence.
D’autre part, Abderrahmane Ladgham a annoncé que la Tunisie aimerait accueillir, en 2014, le congrès de « Transparency International », organisation mondiale issue de la société civile et spécialisée dans la lutte contre la corruption.
Sur un autre plan, le ministre a déclaré être déçu que la chaîne de télévision Nessma aot refusé la diffusion d’une émission préparée par le journaliste Jamel Arfaoui sur la corruption dans la compagnie nationale Tunisair.
Cette émission concerne les conditions suspectes dans lesquelles le transporteur public aurait conclu, en 2008, un marché pour l’acquisition de nouveaux avions auprès d’Airbus, dont certains ne seraient d’aucune rentabilité.

Investir en Tunisie

Code refrech Site :