Tunisie-Médias : démentis et accusations

Zitoun_Bahloul.jpgLa crise s’est déclenchée entre le conseiller politique du Chef du gouvernement, Lotfi Zitoun, et le directeur du journal électronique Business News, Nizar Bahloul. Le torchon brûle entre les deux personnes.

Il est à noter que cette affaire survient au lendemain du mandat de dépôt lancé contre Sami Fehri, patron de la chaîne de télévision privée Ettounsia, dont les répercussions occupent encore les devants de la scène journalistique.
M. Zitoun a annoncé lundi soir 27 août 2012 sur les ondes de Mosaïque Fm son intention de porter plainte contre Nizar Bahloul pour avoir publié de fausses informations dans un article publié sur Business News. Le site établit, preuves à l’appui, que M. Zitoun est le propriétaire de la chaine de télévision privée Zitouna TV.
M. Zitoun a démenti catégoriquement cette information et révélé qu’il détient avec sa femme, à Londres, une société portant le nom Ezzeitouna, actuellement en veilleuse : « J’ai toujours rêvé de créer ma propre chaîne de télévision et je travaille sur ce dossier avec mon épouse ».
Nizar Bahloul a réagi mardi sur les mêmes ondes et donné sa version des faits. Il a affirmé que son journal Business News a présenté des documents à l’appui et qui prouvent que M. Zitoun et son épouse sont les vrais propriétaires de la chaine et non pas le fils du ministre de l’Enseignement supérieur Oussema Ben Salem : « Nous maintenons intégralement notre version et nous refusons de nous laisser intimider par des menaces ».
M. Bahloul a annoncé, également, la publication, aujourd’hui, sur son site, d’autres révélations. Parmi celles ci, Lotfi Zitoun possèderait une autre société qui ne serait qu’une chaîne de télévision : « Lotfi Zitoun m’a accusé de mensonges, alors que je disposais de documents qui prouvent les informations que j’ai publiées. Je vais déposer une plainte contre M. Zitoun qui ne dit pas la vérité ».
Affaire à suivre !

M.Kh
 

Code refrech Site :