Tunisie : les salaires des députés insignifiants, selon Ben Jaafar

Constituante_1.jpg« Les salaires des députés sont insignifiants, par rapport aux efforts considérables qu’ils sont en train de fournir », a affirmé M. Mustapha Ben Jaafar, président de l’Assemblée nationale constituante, lors d’un entretien télévisé diffusé, dimanche 03 juin, sur trois chaines ; Al Wataniya 1, Hannibal TV et Nessma TV.

A propos d’une récente déclaration du Chef du gouvernement, M. Hamadi Jebali, qui a fait part de son refus de signer toute augmentation, M. Ben Jaafar a insisté sur le fait que le gouvernement ne doit pas s’immiscer dans les décisions prises à l’ANC, au sujet des augmentations. Pour lui, les élus, qu’il a qualifiés de « combattants », accomplissent des missions aussi importantes que celles accomplies par les gouverneurs, délégués, directeurs généraux des établissements publics…
Mustapha Ben Jaafar a dénoncé à ce propos des attaques visant le prestige de l’ANC et sa crédibilité, venant de l’extérieur et de l’intérieur de l’Assemblée. Il estime que les médias se doivent d’être objectifs, constructifs et de faire état des efforts louables consentis par l’ANC.
Cependant, M. Ben Jaafar a déclaré que les chefs des blocs parlementaires ont exprimé le souhait de revenir au salaire prévu initialement.
En ce qui concerne le salafisme, le président de l’ANC a indiqué que ce phénomène doit être traité dans le respect de l’État de droit et non pas avec la répression et la torture. De même, pour la sécurité et la stabilité du pays : « Ces deux éléments sont une condition sine qua non d’une démocratie bâtie sur des bases solides ».
Pour la nouvelle constitution : « sa rédaction ne prendra pas beaucoup de temps car les principaux points comme les libertés, l’égalité et le rapport entre l’Etat et la religion ont été réglés ».

M.Kh
 

Code refrech Site :