Tunisie : le gouvernement doit partir, selon H. Hammami

Hamma__Hammami.jpg« L’actuel gouvernement est en crise parce qu’il n’a pas rompu avec les politiques adoptées par les gouvernements précédents. Le gouvernement Jebali se détruit lui-même. Il viendra le temps où il sera inévitable de le changer », a affirmé Hamma Hammami, porte-parole du PCOT.

Dans une interview accordée mardi 29 mai à Mosaïque FM, M. Hammami a ajouté qu’aucune phrase n’a été rédigée dans la nouvelle constitution, les libertés se détériorent et les problèmes sociaux ne cessent de s’amplifier… autant de raisons qui vont accélérer son départ.
Il considère que le pays a besoin d’un gouvernement qui réalise les objectifs de la Révolution : « Les forces politiques qui visent cet objectif doivent se réunir autour d’une initiative nationale. L’Union générale tunisienne du travail devrait être de la partie. Sa présence est primordiale ».
Le porte-parole du PCOT a tenu à prendre ses distances vis-à-vis des partis de l’opposition dont le seul souci est de critiquer gratuitement la Troïka : « Le PCOT ne fait pas partie de cette opposition. Le parti est du côté de l’opposition qui veut se consacrer à la réalisation les objectifs de la Révolution ».

M.Kh

Code refrech Site :