Qatar envisage de recruter vingt mille Tunisiens

emplois_2011.jpgAdnan Mansar, porte parole de la présidence de la République a annoncé, lors d’un point de presse tenu mercredi 25 avril, que le Qatar a octroyé à la Tunisie un prêt d’un milliard de dollars dont 500 millions sous forme de placement privé dans la banque centrale et qu’il est prêt à accueillir 20 000 travailleurs tunisiens.

Les résultats de la participation tunisienne à la treizième conférence des Nations unies sur le commerce et le développement au Qatar, la visite du président de la République Moncef Marzouki au Koweït et les agitations secouant depuis quelques jours le secteur médiatique public ont été au centre de la conférence de presse.
S’attardant sur les activités du président Marzouki au Qatar, M. Mansar a considéré qu’elles ont été fructueuses. Les entretiens qu’a eus le président Marzouki avec l’émir et certaines personnalités politiques qataries à l’occasion de cette conférence ont débouché sur des résultats pour le moins satisfaisants.
Cela s’explique, a-t-il dit, par le fait que le marché qatari accueillera prochainement près de 20.000 demandeurs d’emploi tunisiens dont bon nombre de diplômés du supérieur. En plus de l’attribution à la Tunisie d’un prêt de 1 milliard de dollars dont la première moitié a été versée à la Banque centrale. La seconde moitié est consacrée au développement régional. Les deux parties ont également procédé à la signature de plusieurs contrats-mémoires visant l’amélioration quantitative et qualitative des investissements qataris en Tunisie. Ces contrats- mémoires concernent la construction d’une raffinerie de pétrole à Bizerte et la mise à niveau de celle de Sekhira, la finalisation du projet touristique «Sabkhet Ben Ghayadha» à Mahdia, la consolidation de la coopération pour ce qui est de la formation professionnelle et le lancement d’autres projets dans les secteurs de l’environnement, du gaz et de l’électricité.

Investir En Tunisie

 

Code refrech Site :