Tunisie : Ennahdha et la privatisation des médias publics

Ennahda_mouvement.jpgDes accrochages se sont reproduits, mardi 24 avril, devant le siège de la télévision nationale, entre les agents de cet établissement médiatique et les sit-inneurs qui campent sur les lieux depuis le 23 mars 2012.

M. Ridha Saïdi, ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des dossiers économiques, a déclaré, mardi sur les ondes de Mosaïque FM, que le gouvernement actuel n’a aucune intention de privatiser les médias publics et chercherait plutôt à les réformer et les développer : « La privatisation des médias publics n’est pas au programme du gouvernement actuel ».
Cette polémique a été commencée par M. Amer Laarayedh, membre du bureau politique du mouvement Ennahdha. M. Laarayedh avait déclaré, dimanche 22 avril, que les appels de privatisation des médias publics par les responsables du parti, sont venus en réponse au changement qu’a connu l’institution. Il avait décrit l’institution comme un parti politique, avec une idéologie bien définie.

Investir En Tunisie

Code refrech Site :