Tunisie : Emna Mnif dénonce la diffamation

Emna_Mnif.jpgMme. Emna Mnif, porte-parole du mouvement «Kolna Tounes», s’attaque contre la diffamation, dans un communiqué rendu public, vendredi 20 avril, et porte son propre nom.

Voici le texte intégral du communiqué :
« Tous les observateurs ont suivi depuis un bon moment une campagne médiatique orchestrée contre un groupe de politiciens et de militants de la société civile de la part d’organes de presse se présentant comme « indépendants et intègres ». Le dernier en date de cette campagne est la diffamation, les accusations infondées et les rumeurs sur ma vie privée qui ont même porté atteinte à mes valeurs et ma moralité, allant même jusqu’à proférer des menaces sur ce qui pourrait m’arriver si jamais je ne retrouvais pas ma raison et je ne me rétractais pas tant qu’il est encore temps.
Je ne me vois certes pas répondre à de telles allégations mensongères sur les mêmes supports. Mais je maintiens mon droit de porter plainte contre de telles accusations pour que tout le monde sache, une fois pour toutes, que je ne crains personne et que je vais toujours de l’avant sur la voie de la défense de mes principes et de mes valeurs, au service de ma patrie et de mon peuple.
Que tout le monde sache également que je ne me laisserai pas marcher sur les pieds parce qu’une différence de fond sépare la critique et la liberté d’expression, de la diffamation et des accusations mensongères pratiquées par cette presse de caniveau.
Il est maintenant clair que cette campagne pour la neutralité et « l’épuration » des médias ne saurait signifier que, d’une part, le devoir d’allégeance au pouvoir et, spécialement, au principal parti de la Troïka. D’autre part, ce processus intègre une campagne de diffamation contre tous ceux qui osent critiquer, ce qui nous rappelle de manière criarde d’anciens procédés, qui ne sauraient aucunement servir la mise à niveau du secteur de l’information ».

Emna Menif
 

Code refrech Site :