Tunisie : la sécurité routière commence dès l’enfance

securite_routiere_1.jpgAfin d’inculquer à nos enfants une saine culture comportementale de la route, l’Association Tunisienne de Prévention Routière, ATPR, et les sociétés Vivo Energy Tunisie et Shell Tunisia Offshore ont lancé, mercredi 18 avril 2012, un vaste programme d’éducation routière, et ce, à travers une trentaine d’écoles primaires réparties sur l’ensemble des gouvernorats de la Tunisie.

Une conférence de presse a été tenue pour présenter le projet, en présence de Naoufel Aissa, directeur général de Vivo Energy Tunisie, Mark Liebster, Président de Shell Tunisie et Ridha Ouhibi, administrateur judicaire de l’ATPR. Le programme, baptisé «Ana wattarik» -moi et la route-, ambitionne d’enraciner chez les enfants de la tranche d’âge de 6 à 12 ans un comportement conscient et civilisé sur la route. «Ana wattarik» est un projet qui s’inscrit dans les programmes d’investissement social de Vivo Energy Tunisie et Shell Tunisia Offshore. Il vise dans sa phase pilote, à doter les Clubs de Sécurité Routière au sein des écoles primaires de moyens et outils nécessaires à dynamiser leur activité. Grâce à un kit pédagogique riche et interactif, ce projet espère communiquer cette culture de la route aux enfants à travers une série de cours, jeux et simulations ludiques dispensés et facilités par des formateurs volontaires. Ainsi, une mallette pédagogique a été conçue par une équipe de travail pluridisciplinaire -pédagogues, communicateurs, gestionnaires et créatifs-, incluant des représentants des 3 partenaires. D’ailleurs, la mallette comprend un cahier de leçons pour le formateur, des posters des panneaux routiers, des tableaux interactifs avec des plots aimantées représentant tous les panneaux routiers, les feux de signalisation et les figurines des différents usagers de la route en ville ou à la campagne. Un classeur distribué aux enfants permettra de réunir les fiches d’exercices et les fiches de jeux, remises à chaque séance. Des CD d’éducation routière et de jeux seront offerts aux enfants.

Le programme comporte 10 séances de deux heures chacune permettant de connaître tous les panneaux et signaux de la route et de discipliner son comportement comme piéton, conducteur de bicyclette ou passager de voiture. Chaque séance est clôturée par un questionnaire à choix multiple, QCM, de vérification des acquis. Toutefois, le programme inclut un jeu intitulé «l’Ambassadeur de la Sécurité Routière» et sera couronné par un tournoi national de ce jeu qui récompensera les trois meilleures équipes des trois meilleurs Clubs de Sécurité Routière du pays. Dans sa première phase, ce programme touchera quelques 1000 élèves réparties sur une trentaine d’écoles primaires sur toute la Tunisie. Les partenaires souhaitent que les enfants influent positivement sur le comportement routier de leurs parents et proches, en les incitant à respecter le code de la route et à adopter les bons gestes.
Pour mener à bien cet ambitieux programme, une session de formation des formateurs a été organisée avec une simulation de cours et de jeux, en présence d’enfants. A moyen terme, «Ana Wattarik» serait étendu à d’autres écoles primaires du pays. A long terme, le programme vise à introduire la Sécurité Routière comme matière dans les programmes scolaires.

Abou Iyed

 

Code refrech Site :