Le visa imposé aux Israéliens d’origine tunisienne

Roger_Bismuth.jpgM. Roger Bismuth, président de la communauté juive en Tunisie, a affirmé que le gouvernement Jebali a décidé d’imposer un visa d’entrer aux touristes israéliens d’origine tunisienne.

Dans une déclaration au journal « Al Maghreb », M. Bismuth a précisé qu’à l’ère de Bourguiba et de Ben Ali, cette mesure n’a pas été appliquée : « Cette catégorie pourrait, librement, entrer ou quitter le territoire tunisien sans visa ».
Selon le président de la communauté juive, six touristes israéliens ont été empêchés, récemment, d’enter en Tunisie. Ils ont été obligés de passer la nuit à l’aéroport, avant de quitter le lendemain le pays. Après quelques heures de leur départ, les autorités ont retiré cette décision, sans donner aucune précision.
M. Bismuth a précisé que le nombre des Juifs tunisiens s’est réduit à 1500, contre 110 000 en 1948. La majorité est installée sur l’île de Djerba : « Ils sont complètement intégrés à la population depuis des millénaires et, s’ils parlent certes quelques bribes d’hébreu et étudient les textes sacrés. Ils n’ont aucune volonté de s’expatrier malgré les appels du pied périodiques des dirigeants israéliens. Ils vivent de l’artisanat et de quelques opérations de change avec les touristes qui se pressent dans leurs boutiques ».
M. Bismuth n’a pas caché, également, son inquiétude, après les appels au meurtre des Juifs. Il s’est déclaré indigné des slogans scandés à l’encontre des Juifs tunisiens au cours des événements survenus dimanche, 25 mars, à Tunis, et qui menacent, d’ébranler l’unité et la cohésion de la société.
«La Tunisie reste, aujourd’hui et demain, un État démocratique qui respecte ses citoyens et veille sur eux quelle que soit leur religion. Les membres de la communauté juive en Tunisie sont des citoyens jouissant de la plénitude de leurs droits et de leurs devoirs. Aucune partie étrangère n’a le droit de s’ingérer dans les affaires de la Tunisie, y compris les affaires de la communauté juive établie dans ce pays depuis plus de trois mille ans. La communauté juive aime la Tunisie et n’envisage pas de la quitter ».

Meriem.Kh
 

Code refrech Site :