Tunisie : les dessous de la profanation du Coran selon le ministère des Affaires religieuses

Coran.jpg«La profanation et les atteintes au Saint Coran font partie d’une stratégie qui vise à empêcher un retour des musulmans vers leur religion» a indiqué, vendredi 23 mars, le ministère des affaires religieuses dans une déclaration publiée à l’occasion de la journée nationale du Saint Coran.

«La meilleure réponse à ces tentatives est d’encourager la mémorisation et la lecture du livre saint», estime le ministère. Ces incidents sont une tentative pour déstabiliser le processus de la Révolution tunisienne. Il s’agit aussi d’une atteinte aux constantes tunisiennes et à l’Unité nationale, note encore la déclaration.
Le ministère précise que les valeurs et les principes inscrits dans le Coran encouragent la réalisation du progrès et l’édification d’un Etat civil ouvert à tous les Tunisiens quelques soient leurs différences.

Investir en Tunisie

 

Code refrech Site :