Tunisie : qu’elle confiance accordée au gouvernement Jebali ?

Constitution.jpg« TBC Partners » www.tbcpartners.com, vient de mener une enquête baptisée « la Révolution tunisienne, une année après ». Selon l’étude, la Révolution tunisienne est loin d’avoir atteint ses objectifs. Beaucoup reste à faire pour concrétiser autant de promesses et pour trouver des solutions à autant de problèmes…

Au sujet de la confiance des répondants en l’Assemblée nationale constituante, il existe des réserves chez les enquêtés. Ils ont exprimé de ce fait une confiance plutôt limitée dans la capacité de l’ANC à garantir le progrès du pays. Le gouvernement, à son tour, est loin de jouir de la confiance absolue des Tunisiens. Hormis 28,4% des répondants qui ont une confiance totale en la capacité du gouvernement actuel à sortir le pays du tunnel, 41,4% et 31% des Tunisiens sont plutôt peu confiants.
Outre ce constat, 42,3% des Tunisiens ne sont pas confiants quant à la capacité du nouveau président de la République à réaliser les objectifs de la Révolution, tandis que 41,7% sont plutôt rassurés et croient que M. Marzouki est capable de réaliser les objectifs de la Révolution. Pour ce qui est des raisons expliquant ce manque de confiance, 87,6% des répondants considèrent que c’est essentiellement dû à ses fonctions, désormais, très limitées.
Concernant le degré d’espérance des Tunisiens en une amélioration des choses en 2012, 56,2% des répondants ne sont pas optimistes quant aux perspectives de reprise économique pour 2012 et ce contre 37,6% qui sont plutôt optimistes. La priorité du souci économique et social, l’emploi se place comme la priorité incontestable pour l’année 2012 et ce pour 88,3%. Les dossiers des martyrs, de la sécurité et du développement régional ne sont pas de moindre importance.
L’enquête a été réalisée à travers un questionnaire électronique auto administré auprès d’un échantillon composé de 1383 internautes.

M.Kh

Code refrech Site :