Tunisie : comment promouvoir le métier des DSI ?

DSI.jpgLa Tunisie a abrité jeudi 15 décembre la 3ème édition du forum des DSI ITManager. La rencontre a été l’occasion de débattre de l’intelligence de l’utilisation des technologies de l’information et son impact sur la crise économique

Il s’agit également de présenter les meilleurs solutions en terme d’achat intelligent ou « smart IT buyer » dans l’environnement économique actuel.
Mme. Ouafa Kathir, directrice régionale d’IDC en Afrique du Nord, Moyen Orient et Turquie, a mis l’accent sur les défis rencontrés par les directeurs du système d’information. D’après, Mme. Kathir l’efficacité et l’optimisation des ressources ainsi que la gestion financière, sont les principales barrières à surmonter face à toute technologie émergente : « Les DSI rencontrent parfois des difficultés notamment, dans l’acquisition de certaines applications ou équipements technologiques. Ceci pourrait affecter leur activité. S’ajoute à cela la contrainte financière qui a persisté suite à la crise économique de 2009 et la Révolution du 14 janvier. Néanmoins, la majorité des constructeurs se comportent comme fournisseurs des matériels et non en tant que de consultants »
Dans ce contexte, International Data Corporation (IDC), premier fournisseur mondial d’intelligence, a mené son enquête annuelle auprès de 150 DSI. L’objectif est de comprendre le comportement d’achat et l’intérêt des DSI en matière d’investissements.
Il en ressort que la sécurité d’informations et du système en général demeure une préoccupation pour les DSI. Environ 40% des interrogés s’intéressent beaucoup à la question de la sécurité. Ainsi on trouve l’innovation, la réduction du coût de l’infrastructure technologique et la gestion des documents à travers les nouvelles pratiques en terme d’achat intelligent à savoir la virtualisation, la consolidation et le passage au Cloud-computing.
M. Fabiano Chalhoub, directeur commercial Afrique Francophone NETAPP, (constructeur spécialisé dans le monde de stockage), a dévoilé quelques solutions innovantes permettant aux DSI de mieux utiliser l’existant tout en préservant leurs données : « Il s’agit de prévoir d’une manière intégrée toute solution de reprise d’activité en s’appuyant sur l’intelligence qui se trouve au sein du système de stockage Data ONTAP ».
De son côté, M. Ouissam Benthami, représentant du groupe japonais SHARP en Afrique du Nord a révélé que la gestion du processus document constitue l’une des solutions proposées face à un besoin technologique en forte progression. Ceci va permettre de réduire les coûts notamment avec la régression de l’investissement en IT ».
Depuis son implantation en Tunisie, le groupe s’est mobilisé afin de trouver de nouvelles approches ayant pour objectif de comprendre les dépenses de DSI en analysant leurs pactes actuels pour mieux les gérer.


Manel.K

 

Code refrech Site :