Tunisie : l’état d’urgence prolongé

urgence .jpgLa Tunisie a décidé de prolonger à partir du jeudi 31 août 2011, pour une durée de trois mois, l’état d’urgence entré en vigueur le 14 janvier.
Un décret publié sur le journal officiel de la République tunisienne (JORT) indique que l’état d’urgence est prolongé sur tout le territoire de la République à partir du 31 août jusqu’au 30 novembre 2011.

Cette mesure intervient dans un contexte sécuritaire encore fragile marqué par des troubles épisodiques dans certaines régions du pays (grèves, manifestations). La prolongation de l’Etat d’urgence serait également motivée par l’instabilité qui persiste en Libye.
L’état d’urgence, qui est prolongé pour la troisième fois consécutive, demeurera en vigueur un peu plus d’un mois après les élections prévues le 23 octobre prochain. Cette échéance électorale est destinée à mettre en place une Assemblée constituante dont la principale tâche sera d’élaborer une nouvelle Constitution. Le scrutin attendu par les Tunisiens mettra en compétition plus que 100 partis politiques.
Selon un baromètre politique établi par le bureau d’études Sigma conseil durant le mois d’août 2011, Ennahdha vient en première position avec 21,1% des intentions de vote, suivi par le PDP (10,4%) et Ettakattol (8,8%). Ces trois partis ont formé déjà depuis une période le trio le plus connu des Tunisiens. Ils représentent ensemble 40,3% de l’ensemble des votes. Alors que seulement 6,7% représentent ceux qui ont choisi de voter, ont opté pour d’autres partis.

Khadija.T

 

Code refrech Site :