Investir En Tunisie

Tunisie : grogne chez les actionnaires de « Carthage cement »

Carthage_Cement_22.jpgLa société tunisienne de cimenterie « Carthage Cement » a tenu jeudi 18 août 2011 son assemblée générale ordinaire. Des experts, des intermédiaires en bourse ainsi que des journalistes ont pris part à cette rencontre.

Celle-ci a été l’occasion d’approuver le rapport de gestion élaboré par le conseil d’administration et les rapports des commissaires aux comptes. Il s’agit de présenter les états financiers de la société pour les années 2010 et 2011. Les perspectives ont été également évoquées.
Les actionnaires se sont plaints de la mauvaise gestion financière des administrateurs. Ils ont même appelé à le limogeage de deux représentants parmi les actionnaires de la société illégalement soutenus par Belhassen Trabelsi. Il s’agit de MM. Lotfi Hamrouni et Laroussi Bayoudh, désignés lors de l’AGO tenue jeudi 16 décembre 2010. Ils n’ont pas voulu que ces deux personnes les représentent au conseil d’administration. Sur ce point, M. Hatem Garbouj, administrateur judiciaire de la société, a promis d’organiser dans les meilleurs délais, une autre assemblée afin de permettre aux actionnaires d’élire un nouveau conseil d’administration.
Au 30 juin 2011, le chiffre d’affaires de la société s’est élevé à 14,5 millions de dinars HTVA, contre 10,5 millions de dinars à la même période de l’année 2010, soit une croissance des ventes de 38%. Les ventes d’agrégats ont connu une hausse de 6,8% sur les six premiers mois avec une légère baisse de -2,6% pour le deuxième trimestre. Les investissements réalisés durant les six premiers mois de 2001 s’élèvent à 138,3 millions de dinars.
L’endettement de la société au 30 juin 2011 s’élève à 169,5MDT. Après une baisse en début d’année suite à des règlements des dettes à court terme pour environ 15MDT, l’augmentation enregistrée au niveau des crédits longs termes est lié aux utilisations effectuées sur les lettres de crédits concernant les équipements déjà réceptionnés sur site, sachant qu’à cette date, environ 40 millions de dinars d’équipements sont en cours de dédouanement et de règlement.
L’année 2010 a été caractérisée par une évolution dans les différents secteurs de production avec une reprise des exportations des industries manufacturières. Le chiffre d’affaires s’est établi à prés de 23 MDT, soit une augmentation de plus de 69% par rapport à l’exercice.
Le PIB a enregistré une hausse de 7,5% après un repli de 2,4% en 2009. Le rebond de l’activité manufacturière est dû en grande partie aux branches mécaniques et électriques où la production a crû de 25,2%. La branche des matériaux de construction a enregistré une stabilité maintenant l’évolution de la production aux taux de 3% (3% en 2010 contre 3,5% en 2009).
Le déficit budgétaire a été stabilisé dans les 3% du PIB contre 2,9% en 2009 et 4,2% en 2008. L’inflation a été contenue à 4,4% contre 3,7% une année auparavant, et ce malgré la flambée des prix internationaux des matières premières.


Khadija.T

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More