Investir En Tunisie

Tunisie : début du redressement économique ?

breve.jpgLes investissements directs étrangers ont atteint au terme des cinq premiers mois de l’année 2011, 579,8 MDT contre 763,9 MDT durant la même période de 2010, soit une baisse de l’ordre de 24,1 %, indique la FIPA.

Malgré cette baisse, les cinq premiers mois de l’année 2011 ont enregistré l’entrée en production de 66 nouvelles entreprises à participation étrangère et la réalisation de 86 opérations d’extension dans le cadre du développement de leurs activités.
5 099 nouveaux postes d’emploi, dont 4 566 dans les industries manufacturières, ont été crées jusqu’au mois de mai 2011.
Les investissements sont répartis à hauteur de 552,2 millions de dinars d’IDE et 27,6 millions de dinars en portefeuille contre respectivement 732,2 et 31,7 millions de dinars au cours des cinq premiers mois de l’année 2010.
L’analyse du flux des IDE révèle une concentration sur les secteurs énergétiques et les secteurs des industries manufacturières pour des valeurs respectives de l’ordre de 340 MDT et 132,7 MDT.
Les industries mécaniques, électriques et électroniques (IME) sont en première position. Elles ont contribué à la réalisation de 42 projets pour un montant d’investissement de 40,8 MDT. Elles ont permis, également, la création de 1630 postes d’emplois.
En 2éme position viennent, les industries textiles et habillement. Elles ont créé 37 nouveaux projets et 2 055 postes d’emplois. Les IME et le textile sont à ce titre les deux premiers secteurs industriels en matière d’attraction d’IDE et d’exportations.
Le secteur des industries chimiques et de plasturgie a enregistré des augmentations des flux des IDE 76,7 % et 40,2 % par rapport à la même période de l’année 2010.

K.T

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More