Investir En Tunisie

Tunisie : le calcul astronomique au lieu de la « Roya » ?

Les musulmans de France n’auront pas à attendre l’observation à l’œil nu de la nouvelle lune pour annoncer la date du mois saint du Ramadan.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient d’annoncer qu’il rompait avec ce rituel en fixant, par l’adoption d’une règle de calcul astronomique, la date du début de Ramadan au 9 juillet prochain. La date de l’Aïd al-fitr, aura lieu par conséquent le 8 août, a précisé le CFCM. C’est lors d’un colloque que le CFCM et ses principales composantes ont signé une résolution sur l’adoption d’un calendrier lunaire basé sur le calcul astronomique.
L’instance représentative du culte musulman utilisera dorénavant ces règles de calcul pour fixer les dates des grandes fêtes religieuses de l’année à venir.
Selon Mohamed Moussaoui, président du CFCM, il s’agit, là, d’une « Révolution » non dénuée d’avantages, à savoir la prévision, l’organisation et la planification. Il explique que les abattoirs auront la possibilité de mieux s’organiser, aux établissements scolaires de mieux fixer les dates d’examen, aux salariés de poser à l’avance leurs dates de congés.
Pour sa part, Mohamed Meniri, président de l’association Islam pour tous, a souligné la nécessité d’évoluer, dès lors que les moyens techniques de fixer les horaires existent : « C’est comme les horaires des prières(…) : les gens ne regardent plus le soleil mais leurs montres, ce qui arrange tout le monde ».
A signaler que les musulmans de France suivent presque toujours le calendrier de leur pays d’origine. « C’est ce qui va constituer un écueil, car il n’est pas certain que cette décision soit suivie par tous les fidèles, ce qui nécessitera un travail de sensibilisation. » a indiqué Abdallah Zekri, président de l’Observatoire contre l’islamophobie.
Selon Le Figaro, cette décision satisfait les employeurs qui se félicitent de pouvoir anticiper les absences.

M.BELLAKHAL
 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More