Investir En Tunisie

Tunisie : les grands axes du programme du gouvernement Essid

Le Chef du gouvernement, Habib Essid, a présenté, ce mercredi 4 février 2015, le programme de sa nouvelle équipe et les mesures qui seront prises d’urgence. 

Remerciement et promesses : Toute la vérité sur les assassinats politiques sera dévoilée
« Nous avons fait des élections législatives et présidentielles libres et transparentes. Je remercie toutes les parties qui ont participé à notamment le quartet, l’UGTT, l’UTICA, la ligue des avocats, la ligue des droits de l’homme, l’ISIE, Mehdi Jomaa, les composantes de la société civile et l’assemblée des représentants du peuple. Je rends hommage à tous les martyrs et à Lotfi Nagdh, Chokri Belaid et Mohamed Brahmi. Nous serons fidèles aux objectifs de la révolution.

Nous travaillerons à dévoiler toute la vérité sur les deux assassinats de Chokri Belaid et de Mohamed Brahmi. La page de la tyrannie et de l’injustice est tournée. Ce gouvernent comprend des compétences et des jeunes et des mesures seront prises immédiatement pour des réformes structurelles. Parmi les priorités, la sécurité et la lutte contre le terrorisme et la loi antiterroriste doit être votée dans les plus brefs délais.
Nous renforcerons la douane et nous lutterons contre le crime organisé et nous tripatouillerons en collaboration avec des pays voisins dans ce sens.
La Baisse des prix, le combat du nouveau gouvernement ;
La baisse des prix sera aussi notre combat et des mesures seront prises dans ce sens, l’article 4 de la loi relative au gel des prix trop élevés sera appliqué et pour stopper les augmentations exagérées. Nous ferons face aussi au commerce informel.
Une campagne nationale et globale pour la propreté et contre la pollution sera menée, les délégations spéciales seront soutenues en attendant la tenue des élections municipales. Des mesures contre les constructions anarchiques seront prises. Nous surmonterons les obstacles auxquels font face les projets de développement durant ces dernières années. Des mesures pour relancer la saison agricoles seront aussi prises. Un plan sur 5 ans sera préparé qui sera ensuite soumis à une consultation nationale élargie.
150 dinars d’allocations mensuelles accordés aux 230 mille familles nécessiteuses :
Parmi les mesures urgentes qui seront prises le chef du gouvernement Habib Essid a par ailleurs annoncé que 150 dinars d’allocations mensuelles seront versés aux 230 mille familles nécessiteuses, soit une augmentation de 30 dinars au profit de chaque famille concernée.
Ministres: 10 jours pour présenter vos plans de travail
Chaque ministre aura 10 jours à partir du jour de sa prise de fonctions pour présenter son plan de travail a ajouté le chef du gouvernement. Des commissions seront par ailleurs formée et qui seront chargées de suivre plusieurs secteurs notamment de l’éducation, la santé, fonds de compensation… Des réformes structurelles sont aussi nécessaires vu le progrès économique modeste en 2014 et du taux de chômage élevé. Un partenariat est nécessaire entre les 3 secteurs à savoir entre le secteur public, privé et la solidarité sociale.
Réforme fiscale, développement régional :
Dans son discours prononcé, Habib Essid a souligné la nécessite d’améliorer et de réformer l’éducation nationale et l’enseignement supérieur. Le code de l’investissent doit aussi être réformé pour encourager de nouveaux investissements et une réforme fiscale est aussi nécessaire. La rationalisation de la compensation est l’une des réformes nécessaires, le développement régional est une mesure urgente qui doit être traitée par ce gouvernement.
Réforme de la justice
Nous travaillerons aussi sur la réforme de la justice en conformité avec la nouvelle constitution, Nous travaillerons aussi à mettre en place une cour constitutionnelle et à garantir le droit à un procès équitable.
La relance de l’inclusion économique est nécessaire pour garantir les droits des plus démunis a-t-il ajouté
Les artistes seront soutenus, on travaillera aussi à promouvoir les productions artistiques tout comme sur la sauvegarde du patrimoine national. Les différents partis politiques seront consultés sur la participation des jeunes et sur leur incursion.
L’administration ne doit pas être un obstacle
La modernisation de administration et son évolution sera notre défi a souligné Habib Essid , l’administration ne doit pas être un obstacle mais au contraire faciliter les choses. La loi des finances complémentaire sera le cadre des réformes selon lequel des consultations auront lieu. Les relations diplomatiques et économiques sont nos priorités, nous nous ouvriront à un environnement élargi proche et lointain tout en préservant notre souveraineté nationale.
Nous ne laisserons pas faire les organes parallèles à l’État
La constitution sera notre repère et on préservera les libertés. Nous ne laisserons pas faire les organes parallèle à l’État a-t-il ajouté. L’État représente tous les tunisiens, nous travaillerons à renforcer le dialogue avec les composantes de la société civile, à renforcer les libertés et les droits de l’Homme et l’équité ».

Investir En Tunisie

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More